Les Alternatifs Isère

Rassemblement massif devant la DDASS

Jeudi 8 octobre à partir de 11H00
mercredi 7 octobre 2009
  1. Depuis le 13 septembre, UN COUPLE d’ARMÉNIENS ÂGÉS est à la RUE parce que la DDASS ne les a pas relogés après leur sortie de Centre D’Accueil pour Demandeur d’Asile (CADA).
    Pourtant, le monsieur est diabétique insulino-dDépendant. Il a eu récemment un AVC et présente des troubles importants. Il a de plus besoin d’une infirmière quotidiennement pour sa prise en charge !
    L’association Les Amis du RESF 38 paye à la place de la DDASS des nuitées d’hôtel, pour éviter cette situation inhumaine de la rue.
    MAIS la DASS refuse d’assumer sa mission de logement d’urgence au titre de la santé et ce malgré les interventions du Conseil général et l’ordre donné par la Préfecture ! Les militant-es associatifs assument depuis plus de deux semaines cette responsabilité humanitaire qui pourtant ne leur incombe pas !
  2. DE PLUS : de nombreux demandeurs d’asile (familles avec enfants), contrairement à ce que prévoit la loi, sont à la RUE alors qu’ils ou elles doivent être hébergé-e-s par l’ÉTAT en CADA, puisque que l’ÉTAT a décidé qu’un demandeur d’asile n’a PAS DROIT au TRAVAIL et donc ne peut subvenir à ses besoins par luimême.
  3. On ne parle pas des débouté-e-s du droit d’asile qui sont refusé-e-s de logement partout !
    Des dizaines de personnes dont des familles avec enfants sont à la rue parce que le manque de moyens est devenu criant : il est urgent de trouver des solutions pour rappeler l’État à ses responsabilités.

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 381 / 44426

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.12 + AHUNTSIC

Creative Commons License