Les Alternatifs Isère

Création d’une Fédération de transformation sociale et écologique

Communiqué du 16 décembre 2008
mardi 16 décembre 2008

Depuis plusieurs mois, des appels se sont multipliés et différentes organisations et courants (Les Alternatifs, l’Association des communistes unitaires, les Collectifs pour une alternative au libéralisme...) ont exprimé l’aspiration à la constitution d’une convergence politique pour la transformation sociale et écologique. Cette aspiration s’est aussi traduite au sein de mouvements de l’écologie radicale et de l’altermondialisme (Alterékolos, Appel de Miremont, Mai).

Contribuer à la formation d’une force de transformation sociale et écologique sous la forme d’une Fédération

Cette démarche ne se confond pas avec l’appel de Politis. La fédération que nous souhaitons créer, a pour objectif essentiel, de contribuer dès maintenant, au rassemblement anticapitaliste, antilibéral et antiproductiviste.
Aucune alliance, gouvernementale ou parlementaire, ne sera possible tant que le PS maintiendra sa politique d’adaptation au capitalisme.
Ce mouvement politique pluraliste (la fédération), visera à obtenir des percées anticapitalistes et écologiques et à ouvrir des perspectives concrètes de transformation, y compris par la participation à des échéances électorales.

La constitution de la fédération et l’initiative des signataires de l’appel Politis peuvent se renforcer mutuellement. Les membres de la fédération sont parties prenantes de l’association « Pour une alternative à gauche » en Isère. Pour les composantes de la fédération, le cadre de l’appel Politis apporte un ferment pérenne d’ouverture et de pluralisme.
La fédération débattra avec les autres composantes politiques, syndicales ou associatives, ainsi qu’avec tout citoyen-e-s, de ses options politiques et de sa visée d’une société alternative.
Les initiatives de la fédération s’adressent à tous les antilibéraux et à tous les anticapitalistes, aux militants unitaires des Verts, du PS, de la LCR/NPA, du PC et du PG. Elle les appelle à ne pas se résigner aux politiques sclérosantes de leurs partis.

A plusieurs reprises, des rencontres ont précisé le projet en ces termes : Il est souhaitable que les animateurs des divers courants, réseaux, organisations et les militant-e-s des combats sociaux, écologiques, féministes, altermondialistes et antiracistes discutent d’une telle démarche de construction, évolutive, largement ouverte à toutes personnes et aux forces et courants de la gauche de transformation sociale et écologique. Il s’agit que toutes celles et tous ceux qui veulent partager ces objectifs se concertent et se rassemblent localement, participent d’ores et déjà à des actions communes et tiennent des réunions communes dans les villes, départements et régions, pour que ce projet commun puisse être largement débattu.

Avancer par des formes de coopération et d’organisation nouvelles.

Dans une « première étape », nous nous fédérons, en souhaitant d’ores et déjà contribuer à la création d’une nouvelle force. Nous agirons pour que le lancement de cette initiative implique le plus grand nombre d’acteurs du mouvement social et politique.

Nous proposons dès maintenant :

- d’organiser des initiatives tournées vers la création d’une nouvelle force politique de transformation sociale et écologique. Il s’agit de bâtir une vision commune en confrontant nos convergences et nos divergences,

- de travailler sur un projet ou une visée de société à débattre publiquement. De faire un travail d’éducation populaire sur les conséquences de la mondialisation capitaliste et son impact sur la vie, l’avenir de toutes et tous, et la sauvegarde de la planète,

- d’organiser des débats et des actions communes. Nous ferons en sorte que ces débats et actions soient également l’affaire des militant-e-s des combats sociaux, écologiques, antiracistes, féministes, altermondialistes qui se retrouveront dans la démarche. Ces débats pourront prendre la forme de réunions de travail sur les thèmes choisis en commun, en connexion avec un projet global,

- de participer aux luttes locales (problèmes sociaux, économiques et écologiques) tout en donnant du sens et de la lisibilité au projet et aux idées que nous portons,

- de travailler ensemble au sein des mouvements sociaux afin de construire avec les intéressés, des contenus et des initiatives politiques pour des ruptures profondes avec le système capitaliste, en s’exprimant sur l’actualité,

- de mettre en place une coordination permettant d’échanger régulièrement sur cette initiative, en assurant au mieux la place des militants, non-membres, d’une des composantes,

- de mettre en place des outils communs pour assurer la visibilité de cette fédération,

- dans un premier temps, de mettre en place une cotisation d’un faible montant minimum, pouvant être payée individuellement ou collectivement par des collectifs ou associations engagées dans le processus en fonction de leur nombre, ainsi que le partage des frais sur les initiatives communes.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 309 / 48230

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.12 + AHUNTSIC

Creative Commons License