Les Alternatifs Isère

JOURNEE internationale des femmes en lutte

NOUS APPELONS À LA MOBILISATION LE 8 MARS DE 17H À 19H DEVANT LA GARE DE GRENOBLE
mardi 5 mars 2013

TOU-te-s ensemble, nous nous mobilisons !
Nous, les femmes refusons les politiques d’asutérité menées et partout dans le monde. Le nouvel Accord National Interprofessionnel (ANI) qui sous-couvert de « flexi-sécurité » instaure la « flexi-précarité » aggrave nos conditions de vie.

- Le taux de chômage des femmes est plus fort que celui des hommes, nous sommes les premières concernées par la dégradation de l’emploi. Nous le refusons !
- Nous touchons des bas-salaires (80% des smicards sont des femmes), la faiblesse des revenus empire avec le travail précaire et le temps partiel nous est davantage imposé. De plus en plus de personnes n’accèdent pas au SMIC mensuel. Les conditions de travail faites aux femmes tirent les conditions de travail de tou-te-s vers le bas. Nous le refusons !
- Nous assurons la majorité des tâches parentales et domestiques et nous sommes les premières à aider les personnes en situation de dépendance dans nos familles (personnes âgées ou handicapées). La dégradation et le manque de services publics de la petite enfance ou de la dépendance nous oblige à interrompre ou aménager notre activité professionnelle.
- De moins en moins de personnes peuvent couvrir leurs besoins de santé (environs 17% ne se soignent plus). L’accès à la contraception, à l’IVG et au suivi de grossesse sont considérés comme secondaires et remis en cause par des coupes budgétaires. Nous le refusons !
- Nos retraites sont inférieures de 40% à celles des hommes, les dernières réformes du système de retraite ont encore amené une baisse de nos droits.
Nous le refusons !

Une véritable autonomie financière est une condition indispensable pour permettre aux femmes d’exercer pleinement leurs droits, de construire leur avenir en êtres responsables et libres et de refuser les violences qu’elles peuvent subir. Partout où les politiques d’austérité, réactionnaires et obscurantistes sont menées, ici en Europe et dans le monde, la situation des femmes a empiré, et leurs droits sont remis en cause.

CA SUFFIT ! NOUS REFUSONS CETTE SITUATION !

Non à l’austérité et la précarité ! Imposons d’autres politiques !
Nous voulons un vrai parcours professionnel sécurisé avec :
- La revalorisation des bas salaires pour le rattrapage des inégalités femmes/hommes ;
- La reconnaissance de la qualification et de la pénibilité des métiers féminisés (métiers d’aide à la personne, femmes de ménage, caissières, métiers du secteur médico-social et de l’éducation...) dont les salaires doivent être augmentés ;
- L’interdiction de l’utilisation des temps partiels imposés par les employeurs privés et publics ;
- Le rattrapage des pensions de retraite des femmes pour qu’elles deviennent équivalentes à celles des hommes.
Nous voulons des services publics qui permettent de réduire les inégalités entre les femmes et les hommes
- La mise en place d’un service public de la petite enfance en capacité d’accueillir tous les enfants ;
- La mise en place d’un service public de la dépendance avec des travailleurs-euses qualifié-e-s et reconnu-e-s ;
- Le droit à la santé est inaliénable ! L’ensemble des soins médicaux doit être pris en charge par la sécurité sociale, y compris ce qui concerne la contraception et l’IVG dont la pratique doit être revalorisée. Tous les moyens de contraceptions doivent être remboursés, des centres IVG doivent ouverts et des médecins (en particulier des médecins gynécologues) et d’autres personnels doivent être formés à ces pratiques ;
- Les associations qui oeuvrent pour les droits des femmes et notamment contre les violences sexistes ou pour leur droit à disposer de leur corps doivent reconnues mieux reconnues et financées. Parallèlement, des services publics dans ces domaines doivent être développés. Parallèlement, des services publics dans ces domaines doivent être développées.

NOUS VOULONS L’EGALITE MAINTENANT !

Nous sommes solidaires des luttes des femmes partout dans le monde. Ici et partout dans le monde, nous voulons vivre dans une société démocratique et laïque.

A l’initiative de la plateforme pour la défense de l’IVG, de la contraception et des sexualités
Signataires : ATTAC 38, CAC 38, CATDM, Cercle Laïque, CGT 38, CGT Ville et CCAS de Grenoble, CIIP, Femmes égalité, FSU, Front de Gauche : GU, PAG38, PG, PCF, PCOF, Gauche Unitaire, Les Alternatifs, LIFPL, LDH Grenoble, LDH Iran, Maison des Femmes (l’Ere Nouvelle), MJS 38, MRC 38, Osez le féminisme 38, Planning Familial 38, NPA, UNEF...


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 190 / 44836

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.12 + AHUNTSIC

Creative Commons License