Les Alternatifs Isère
Gauche Alternative

Gauche Alternative n°124 - mai 2009

samedi 1er novembre 2008

Edito et sommaire du dernier numéro du journal des Alternatifs Isère.

Sommaire

- Position des Alternatifs au sujet des élections européennes p.1

- La bataille des salariés de Schaeffler p.2

- Un Tchernobyl français ? p.3

- Sans-papiers : une main d’œuvre à bon compte… mais qui relève la tête p.5

- Pour le partage des richesses et des pouvoirs des patrons p.6

- L’école face à la main invisible du marché p.7

- Les conséquences du processus de Bologne p.10

- Népal : la mobilisation sociale d’après-guerre p.12

- Calendrier p. 16


Edito

Éditorial

Position des Alternatifs au sujet des élections européennes

La motion suivante a été adoptée par la coordination nationale des Alternatifs des 25 et 26 avril 2009.

Après une consultation de ses adhérents-e-s, les Alternatifs ont décidé de ne participer à aucune liste aux élections européennes en raison de l’impossibilité de réaliser un large rassemblement unitaire de la gauche de gauche et de l’écologie radicale. Ce choix est intervenu après plusieurs semaines de rencontres avec les partenaires possibles de notre mouvement, le NPA d’une part et le Front de Gauche (PCF et PG) d’autre part. Elles ont révélé des convergences importantes en termes de réponses aux exigences sociales, écologiques et démocratiques ainsi qu’en termes de propositions pour une alternative politique au niveau européen. Ceci ne peut que renforcer notre regret que le choix d’une telle unité large n’ait pas été retenu par l’ensemble des sensibilités de la gauche de gauche et de l’écologie radicale.

En effet, seul un tel rassemblement unitaire aurait été en mesure de renouveler l’expérience de 2005 ; ou de larges masses de citoyennes et de citoyens s’étaient emparés de la question européenne et avaient permis la lutte victorieuse contre le projet de Traité Constitutionnel Européen, symbole de la construction libérale de l’Europe ; politique entérinée à Lisbonne, sans que les peuples aient été consultés (sauf en Irlande où le non l’a emporté), et approuvée, quelles que soient les nuances entre eux, par les gouvernements européens et mise en œuvre par la Commission ; politique que mène au Parlement européen depuis le traité de Rome en 1957 les majorités successives basées sur des compromis entre la droite et la social-démocratie. En un mot une politique européenne menée, pour l’essentiel, en faveur d’un « libre-marché sans entrave à la concurrence », alors même que la crise actuelle démontre l’échec du libéralisme économique.

C’est pourquoi lors du vote du 7 juin notre choix en faveur d’une autre construction européenne sera de battre la droite et toutes les listes qui approuvent le traité de Lisbonne et se portera indistinctement en faveur des listes présentées par le NPA ou par le Front de Gauche.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 439 / 47705

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Presse alternative  Suivre la vie du site Gauche alternative   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.12 + AHUNTSIC

Creative Commons License